Linkbaiting : Infos et conseils pour vos liens externes

Voir notre article : Stratégies Link Building - L'acquisition de liens

Quelques infos et conseils en plus sur le Linkbaiting

Avant toute chose, petite piqûre de rappel sur les définitions des termes que nous allons employer dans cet article :

- le netlinking : c'est en quelque sorte la politique du lien. Cela correspond à l'échange de liens hypertextes entre sites visant un public similaire

- les backlinks : ce sont les liens présents sur un site et qui renvoient à un autre site

- faire le buzz : cela consiste à rendre très populaire un produit ou un site qui vient tout juste de sortir

Si je ne donne pas là la définition du linkbaiting, sujet central de cet article, c'est parce qu'elle est trop complexe pour être définie en deux lignes. Cependant, pour nous y introduire, nous pourrions nous référer à la citation de J-M Le Ray : "Créer chez vos lecteurs l'envie irrépressible de faire un lien vers votre blog, votre site, vers un article ou vers une idée particulière". Littéralement, "baiting" signifie appâter, chasser.

Cela donne une idée de l'objectif du linkbaiting : il doit permettre d'obtenir le plus souvent possible un nombre maximum de backlinks, et ce sur le plus long terme envisageable.

Il serait d'autant plus complexe de définir ce terme en sa totalité qu'il en existe de différentes sortes. Le choix de l'une d'entre elles est primordial, puisque chaque stratégie de linkbaiting implique différents retours en terme de netlinking. Nous verrons plus loin que selon votre objectif (que vous ayez besoin d'un grand nombre de backlinks rapidement ou d'un lancement progressif étalé dans le temps), la stratégie de linkbaiting sera différente.

Pour distinguer les différentes techniques de linkbaiting, il faut prendre en compte un élément, plutot une conséquence centrale de ces stratégies : le buzz.

Une stratégie de netlinking basé sur le linkbaiting n'a pas de limite dans le temps au niveau du rendu de backlinks ; à l'inverse, si cette stratégie est basée sur le buzz, le rendu sera bon mais sur une très courte période après laquelle ce sera le néant au niveau des retours...

Si l'on exclu en effet l'élément buzz de notre technique de linkbaiting, le rendu sur le temps est bien plus durable. D'autaut plus qu'il est important de noter que le buzz n'a souvent rien à voir avec le contenu du site en lui-même... Les stratégies abordées sont donc applicables à tout les sites ou blogs, peu importe le thème abordé.

Il est deux exemples de situation que l'on rencontre fréquemment sur la toile.

Premièrement, les sites qui ont reçu l'effet du buzz sur leur technique de linkbaiting (pour exemple le site "jeu-référencement.com"). Ils acquièrent en effet un grand nombre de backlinks, leur objectif semblerait donc atteint. Le problème réside en le fait que ce "buzz" ne dure que très peu de temps. Une fois l'effet passé, les backlinks se font plus rares, puis inexistants... Et le site finit par se faire oublier.

Pour ce type de stratégie, on peut conclure à la popularité du site dès que l'effet buzz est passé.

Le deuxième exemple est bien représenté par le tutoriel Ecommerce, qui à sa sortie n'a pas provoqué de buzz conséquent. On ne peut donc pour l'instant définir la popularité générale de ce produit, puisque le netlinking ne peut aller qu'en s'améliorant, et c'est un bel avenir qui lui est promi.

Au final, le site qui n'a pas bénéficié de buzz à de forte chance de connaître, sur le long terme, un meilleur rendu que son équivalent, qui lui avait connu une popularité très forte d'entrée.

Le paradoxe du linkbaiting réside en ce point : un site peut générer un buzz énorme à ses débuts, et conserver une popularité et un nombre de backlinks croissants sur le long terme.

Au final, on distingue trois sortes de linkbaiting :

- Le type "Buzz" : sur une courte période, le site recevra une grande quantité de backlinks, mais la popularité engendrée est décroissante et il se fera vite oublier.

- Le type "Normal" : le site ou le produit ne connait pas une popularité réellement conséquente à ses débuts, mais il va acquérir, au fil du temps, de plus en plus de backlinks. Sa popularité se fait sur le long terme, les débuts sont difficiles mais elle arrive progressivement.

- Le type "Longue traîne" : c'est disons l'idéal pour tout les blogueurs et référenceurs. Le site bénéficie de l'effet buzz dès son lancement et connait même par la suite un nombre croissant de backlinks.

En bref, quelques conseils aux blogueurs et référenceurs :

Même les contenus déjà existants sur d'autres sites méritent d'être popularisés, il en va de même pour les contenus qui ne vous paraissent pas d'emblée d'un grand intérêt pour les lecteurs (il faut dire que la plupart des sites que l'on trouve sur le web n'ont pas réellement d'intérêt, ou alors est-il bien caché pour certains?!). En revanche, tout les sites et tout les portefeuilles ne peuvent pas se permettre de pratiquer le linkbaiting. De plus, n'oubliez pas que le choix de la stratégie de netlinking est primordial : il a ses conséquences, il dépend de l'effet escompté. Mais attention car toutes les stratégies ne seront pas envisageables selon la situation.

En savoir plus :

Les réseaux sociaux : nouveaux leaders des communications

Longue traine : comment générer plus de trafic